JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
VILLA Z Img 7 1 scaled

Villa Z, d’ARK Architecture

A la confluence de la méditerranée et de l’orient, la Villa Z arbore un vocabulaire propre à l’Afrique du nord et au monde arabo-musulman. Blancheur immaculée des murs, exploitation particulière de la lumière et moucharabieh sont revisités pour s’adapter aux besoins d’un foyer contemporain.

Située dans une zone résidentielle assez dense, la villa se présente du côté de la Rue, par une façade sobre et épurée ayant le minimum d’ouvertures pour préserver l’intimité des espaces intérieurs. Elle se compose d’un mur plat simple divisé par une fente vitrée traitée en moucharabieh Arabesque. L’entrée principale, habillée en HPL aspect bois, a été couverte par un auvent en structure métallique qui assure son identification et sa protection. Un olivier planté en face, célèbre l’héritage naturel de la Tunisie et ramène une bouffée d’ombre et de verdure. Par opposition à la façade nord, la façade sud a été munie de larges ouvertures, offrant, grâce à la forte dénivellation, une vue panoramique sur la piscine a déversement suspendue et l’environnement dégagé du projet.

La lumière joue un rôle clef dans la conception de la Villa Z, Elle met en exergue les atouts du projet et offre une multiplicité d’ambiances au cours de la journée. Les différentes ouvertures s’adaptent à la trajectoire du soleil inondant tous les espaces de lumière naturelle.

 

Un vitrage performant a basse émissivité a été utilisé afin de minimiser les déperditions thermiques et éviter la surchauffe. La fente vitrée au niveau de la façade principale s’inscrit dans la continuité de l’escalier et se poursuit horizontalement à travers un skydome vitré. Cette ligne de lumière devient ainsi un axe compositionnel fondateur et l’allégorie d’un lien privilégié crée entre le bâtiment, le ciel et la terre.

La lumière artificielle, a été soigneusement étudiée afin de mettre en valeur les atouts de la villa. Contrôlable par zone et par intensité, elle offre différentes ambiances et une adaptation aux scenarios d’exploitation.

Construite sur un terrain de 450 m², la villa a une surface couverte de 450m² repartis sur 3 niveaux. Au RDC, les espaces jours s’organisent autour d’un salon en double hauteur. Un espace de vie et de partage totalement ouvert sur la cuisine et la salle à manger, donnant directement sur la terrasse et la piscine extérieure. À travers des escaliers ouverts sans contre marches, on accède à une passerelle qui divise l’étage en deux parties, chambres d’enfants, et suite parentale placée dans un volume en porte-à-faux de trois mètres surplombant la piscine.

Le rez-de-jardin est un espace libre dédié aux jeux, détente et travail.

Ainsi, la Villa Z avec ses jeux subtils de contrastes, entre opacité et transparence, plein et vides, ombres et lumière, minéral et végétal devient une ode à sa terre d’implantation.

Par Bilel Khemakhem / ARK-architecture
Article paru dans iddéco n°45 – Décembre 2020

La rédaction décrypte pour vous les tendances déco du moment pour trouver l’inspiration. Retrouvez également les actualités autour de la déco.

Plus d'articles
Kobbet Ennhass 011
UN DENOMME DAGHAR