JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
DSC_2328

Une pièce incontournable du trousseau de la mariée ?

A sept ans, la petite fille reçoit la « zoghdida ».

Cette batterie de cuisine en miniature, réduction du fameux douzan cuivre martelé et étamé consacre son baptême de femme. Le recevoir constitue un rite de passage.

C’est dire si le symbole de la douzan est indissociable du devenir de la femme. On l’appelle également « douzan aroussa » ou douzan de la mariée, car c’est l’élément essentiel et inamovible de tout trousseau qui se respecte. Quelle bonne maîtresse de maison, en effet, pourrait cuire, mijoter et réussir un plat ailleurs que dans ces cinq marmites de tailles différentes, de hauteurs variables mais au même couvercle conique ?

Laquelle d’entre elles serait capable de confectionner de la feuille de brick ailleurs que dans l’incontournable « tbak malsouka » du douzan ? Et quelle mère oserait seulement envisager que sa fille puisse cuire son couscous autrement que dans les keskes et makfoul traditionnels ? On continue donc à l’infini de commander des « douzan » de cuivre rouge et de cuivre blanc étamé dans les souks de Kairouan et anciennement dans celui de Tunis.

 

Cet artisanat urbain s’est épanoui, diversifiant une production caractéristique de chaque ville. Dans certains souks, dinandiers, nhaïcias et rétameurs, kzadrias se portent bien. Leur artisanat n’est guère menacé.
Même si tout le monde sait que les jeunes mariées préfèrent l’Inox et le Téfal.

Tous nos remerciements à Abdelkarim Zremdini et ses fils Abdelwaheb, Hassen et Mohamed de l’atelier de dinanderie «La Confiance» à Kairouan

Texte : Alya Hamza – Photos © Aziz Tnani

Article paru dans iddéco n°5 – Juin 2010

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page ;)

Retour haut de page