JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Atelier artist 033 e1593182291791

Taoufik Behi

Une polyvalence maîtrisée

Taoufik Behi a plusieurs cordes à son arc, peintre, sculpteur, décorateur, comédien, réalisateur. Polyvalent et talentueux, il s’est occupé dernièrement du décor installé au sein de Carthago Film à Ben Arous. Toute une salle funèbre occupée par des pharaons apportés d’un temple égyptien a été installée pour une production allemande. Un travail titanesque et non moins magnifique.

Atelier artist 033

Dun continent à un autre, les inspirations de Taoufik Behi se font multiples et s’enrichissent. Il nous propose de visiter son atelier où nous découvrons nombreuses de ses compositions. Sa formation vient appuyer la sensibilité qui lui permet de sculpter et de peindre. Son travail est prolifique, nos yeux ne savent plus où se poser, des maquettes des demeures de la ville arabe, des sculptures sur métal et ses peintures…tout ou presque nous interpelle.

Atelier artist 009

Il semble concilier ainsi pensée, perception et abstraction. Il visite différentes techniques et manières de faire, afin d’explorer l’irrationnel, l’imprévisible… livrant ainsi sa vision d’une société en mutation.De ses courbes sculptées, à la manière d’une machine à remonter le temps, à chaque fois s’ouvre le champ des possibles. Il suffit de presque rien pour que ses pièces de métal entrecroisées deviennent, comme d’elles-mêmes, insecte, personnage, forme biologique ou instrument de musique… Il faut porter son attention sur ce qui apparait, ce qui pourrait apparaitre. La matière se façonne, débordant de potentialités.
Atelier artist 027

Les pièces fixées alors dans un de leur développement possèdent une instabilité essentielle, une indétermination. Elles se voient briller davantage au travers d’une couleur, argentée, bronze ou dorée, apposée sur la structure, et venant miroiter la lumière. Le redéploiement de certains motifs ou formes  demeure pour nous mystérieuse, témoignant d’un parcours intime qui lui est propre. De son médium de prédilection Taoufik Behi, entretient un rapport très particulier aussi avec le métal. L’artiste, terme qu’il n’aime pas employer, peut alors se livrer à une pratique exploratoire de l’accident.

Atelier artist 004

Taoufik Behi est passionné, il prône la spontanéité contre la routine, qui y sonde ses origines et ses imprégnations de voyage dans une écriture personnelle dont les formes et les couleurs en sont les termes, les signes, les symboles et la ponctuation. Il travaille avec liberté et avec le seul désir que le spectateur fasse appel à sa propre imagination…

Il ajoute : « J’ai découvert le métal comme une matière à sculpter, elle a juste besoin de chaleur pour que ce corps froid et dur devienne souple et malléable, c’est une matière qui vit, rouille et se désintègre ».

Atelier artist 018

Et c’est dans les interstices de ces entrecroisements, ces territoires de l’apparition et de la disparition, que l’on découvre quelque expérimentation et quelque chose qui doit se révéler. Les assemblages de sa sculpture faisant travailler métaphore et métonymie. Son travail apporte au regard des sensations simples dont on découvre progressivement la richesse et la complexité, telle est la quête sans fin à laquelle a décidé de se consacrer Taoufik Behi.

Texte : Nadia Zouari – Photos : Samia Chagour Françon

Article paru dans iddéco n°23 – Décembre 2014

La rédaction décrypte pour vous les tendances déco du moment pour trouver l’inspiration. Retrouvez également les actualités autour de la déco.

Plus d'articles
Sefsari
LE SEFSARI