JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
10 Nja Mahdaoui Asrar 6

Nja Mahdaoui Rétrospective de 1966 à 2018

10 Nja Mahdaoui Asrar 6
Nja Mahdaoui, Asrar 6, 2015, Techniques mixtes sur toile, Diam. 90 cm.

On pensait la calligraphie vieillotte, dépassée par les ordinateurs et autres outils connectés mais Nja Mahdaoui, en fait une expression plus que jamais moderne, contemporaine.

Nja Mhadaoui, est une figure incontournable de la scène artistique arabe contemporaine, lauréat du Prix de l’artisanat par l’UNESCO en 2005. Il fait l’objet de plusieurs ouvrages et présente ses œuvres dans de prestigieuses institutions telles que l’Institut du Monde Arabe à Paris, le British Museum à Londres, le Mathaf :
Arab Museum of Modern Art à Doha, le National Museum of Scotland… Nja Mahdaoui parle de sa peinture presque comme un véritable devoir pour soutenir notre « mémoire historique et culturelle ».

Il ne répète pas les lettres, il en réitère la question, jusqu’à aspirer toutes les tonalités du vrai et du possible. Ses lettres ne se lisent pas, elles sont prétextes à la composition. Il en explore les variations possibles, toujours les mêmes et pourtant jamais identiques. Chaque toile est différente, chaque toile garde sa présence et son indépendance.

Nja Mahdaoui Graphic Study 3
Nja Mahdaoui, Étude graphique 3, 1975 Encre de Chine sur papier Rives, 65×50 cm

Chaque tableau apparaît comme une nuance de sa rétrospective.

Nja Mahdaoui s’éloigne du dogme de la calligraphie significative, se rebelle, s’inspire par lui-même s’envolant vers une liberté désirée et trouvée. Il emprunte de nouveaux chemins d’harmonie, afin de découvrir des territoires inconnus.

Cette envolée graphique s’impose à nous avec une force de mouvement parfaitement maîtrisée. L’artiste trace ses lignes jaillissantes, emplies d’une énergie communicative. Un équilibre s’établi entre le vide et le plein, la toile ou le papier devenant ipso-facto le théâtre d’une joute mythique entre l’ombre et la lumière.

Il s’exprime comme un torrent, jaillissant d’une source pure, intarissable. Il déborde de lettres et de couleurs, comme un arbre fruitier ne peut s’arrêter de faire mûrir ses fruits et croule de tant de création.

Nja Mahdaoui Maya 2018 Technique mixte sur toile de lin 200 x 200 cm
Nja Mahdaoui, Maya, 2018, Techniques mixtes sur toile, 200×200 cm

Et comme si la toile ne lui suffisait plus, Nja Mahdaoui a développé son travail sur la carlingue d’un avion, ou sur la façade vitrée du siège de l’Alecso à Tunis et collabore également dans le milieu de la mode à orner les créations de plusieurs stylistes.

On devine cette maturité à travers cette rétrospective, Nja Mahdaoui est toujours au lever du jour, au départ du jeu, présent, saisissant l’instant qui passe, comme s’il était sans cesse en train de naître, en perpétuel état créatif. Il crée avec une énergie poétique en constante évolution. Pour lui, l’idée est au départ de son processus, mais l’idée non mentale, l’idée libre, inspirée.

9 Nja Mahdaoui Azimuth 3
Nja Mahdaoui, Azimuth III, 2012 Technique mixte sur Velin d’Arches, 114×300 cm

Nja Mahdaoui parvient ainsi à raviver nos âmes par les courbes envolées de ses lettres et par la richesse de la matière qu’il nous offre. Et c’est pour cela qu’il échappe au temps et à la lecture d’une peinture didactique. Les compositions qu’il ose entre les thèmes qui se proposent à lui, s’envolent toujours vers une jubilation créative. Même son étonnante série de collages, datés de 1968, nous subjugue.

Nous plongeons dans son œuvre, débarrassés de notre grisaille intellectuelle.

Chacun des coups de pinceau de l’artiste exprime une puissance volontaire, largement présente dans le trait. La toile se tient individuellement sur le plan de la construction plastique et visuelle. Du traitement très libre de la calligraphie, naît la variation. Ses lettres rentrent ou sortent du cadre, nous font entrer dans son mouvement souvent circulaire ou juste courbe.

Nja Mahdaoui nous permet ainsi de prendre conscience de notre propre espace intérieur comme s’il parachevait son travail d’artiste au plus profond de nous même.

Nadia Zouari – Photographies : ElMarsa Gallery
Article paru dans iddéco n°36 – avril 2018

La rédaction décrypte pour vous les tendances déco du moment pour trouver l’inspiration. Retrouvez également les actualités autour de la déco.

Plus d'articles
Ocebo
OCÉBO