JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Maison de senteur 11

Maison de Senteurs

Là où la nature et le bien-être ne se séparent jamais

La nature, les fleurs, les parfums, les sensations agréables dans la vie sont souvent associées  à notre odorat. Nous recherchons frénétiquement le parfum du jasmin quand on est loin du pays. Nous gardons en mémoire les odeurs qui ont bercé notre enfance. Les êtres aimés ont pour nous des parfums qui évoquent la beauté des souvenirs. Nous vous offrons ici une incursion chez Maison de Senteurs, pionnier des senteurs authentiques …

L’univers délicatement parfumé de « Maison de Senteurs » est celui d’une entreprise familiale qui a réussi à allier les senteurs authentiques tunisiennes et méditerranéennes au monde de la parfumerie et de la cosmétique moderne. C’est l’histoire d’un couple qui a fondé il y a près de 20 ans une enseigne emblématique en fusionnant leurs histoires, leurs traditions familiales, et leur expériences professionnelles.

Lui, Mondher Ouenniche, est issu d’une famille de commerçants de Djerba, spécialisés depuis trois siècles dans le négoce des fruits secs (fékia), et des eaux florales en provenance d’Espagne, d’Iran et de Sfax. Les boutiques ancestrales des Ouenniche se situaient, dans la Médina de Tunis, en face de la Grande Mosquée de la Zitouna, c’est d’ailleurs l’une d’entre elles qui abrite toujours la première enseigne de « Maison de senteurs ».

Elle, Rym Fakhfakh, est issue d’une famille qui a une longue tradition dans la distillation de fleurs. Dans la région de Sfax, d’où elle est originaire, distiller les fleurs d’oranger, le géranium et la rose est un rituel familial ancestral.

Dans les années soixante-dix, son père a fondé la marque de parfums et de cosmétiques
« Herina », une contraction des prénoms de ses trois filles Hela, Rym et Mona. Tous les étés, elle allait travailler avec lui et touchait donc à toutes ces précieuses et délicates essences. Sa Madeleine de Proust, c’est les souvenirs d’effluves et de senteurs qui ont ancré en elle cette atmosphère extraordinaire. Ces deux histoires familiales, riches d’une longue tradition dans l’univers des sens, ont forgé cette sensibilité particulière propre à l’enseigne « Maison de Senteurs ».

Mondher Ouenniche, en travaillant au sein des grands noms européens et américains du secteur, va obtenir au cours des années une grande expérience et une technicité certaine, du packaging aux matières premières, dans le domaine de la parfumerie internationale.

 

Rym Fakhfakh, s’est quelque peu éloignée de ce monde quand elle a décidé de faire les Beaux-Arts de Tunis, une manière de s’éloigner de cette histoire familiale très présente pour s’affirmer. Mais l’éloignement ne fut que de courte durée et en 1999, elle choisira de se replonger dans le monde des parfums qui l’a vue grandir. Cette année là, le couple va fonder, l’enseigne « Maison de Senteurs ». Un retour aux sources et un pari sur l’avenir, étant alors les pionniers du marché des cosmétiques et parfums naturels tunisiens. Leur idée première était d’allier les produits cosmétiques contemporains aux senteurs tunisiennes artisanales authentiques, de revisiter des senteurs alors sous-exploitées, comme le jasmin, la fleur d’oranger, l’ambre et le Musk, exclusivement réservés alors à la méthode traditionnelle de vaporisation au M’rach. De redonner, au monde secret de l’artisanat et de la parfumerie traditionnelle, une seconde jeunesse, de l’ouvrir sur une nouvelle clientèle de touristes, enchantés de repartir chez eux avec l’odeur ensorcelante du jasmin tunisien. Leur première boutique, ça sera la boutique ancestrale de vente de fékia, en face de la Mosquée de la Zitouna.

Dans leur centre de fabrication situé dans un des quartiers de Tunis, les effluves de jasmin et de fleur d’oranger vous saisissent dès l’entrée. Nous sommes certes dans une entreprise moderne technologiquement à la pointe, mais où l’humain reste au centre de tout et où l’atmosphère est empreinte d’une bienveillance qui va se confirmer tout au long de notre visite.

L’intervention de la main de l’homme est primordiale et demeure leur marque de fabrique. Pour les fondateurs, l’humain donne du sens, et son empreinte doit être présente dans toutes les phases de fabrication. On la retrouve dans les packagings de Maison de Senteurs à travers notamment les petits nœuds qui ornent les coffrets cadeaux et les flacons de parfum. Dans cette enseigne on attache beaucoup d’importance à l’emballage, un produit doit être d’abord joli, plaire à l’œil pour attirer les clients

Les matières premières sont tout d’abord méticuleusement sélectionnées. C’est l’essence même du travail, les propriétaires de l’enseigne se fournissent donc chez les maîtres distillateurs internationaux comme à Grasse, dans le sud de la France, pour les huiles essentielles de roses et dans les meilleurs laboratoires mondiaux afin de garantir des produits d’une grande qualité. Les procédés utilisés sont aux normes internationales et des programmes de mise à niveau sont régulièrement organisés avec des consultants étrangers. L’amateurisme et l’approximation n’ont pas leur place. Les règles d’hygiène sont aussi strictes que chez les meilleurs fabricants de cosmétique dans le monde. La qualité prime sur tout et à toutes les étapes du processus.

Cet amour du travail bien fait se retrouve dans leurs boutiques. Les petits écrins de bois nous renvoient aux matières premières naturelles des parfums, crèmes et savons. La petite marguerite qui orne le haut des meubles et certains coffrets cadeaux rappelle cette nature qui est l’essence même de la marque.

Dans ces espaces délicatement décorés, les conseillères de vente sont les gardiennes de l’esprit de la marque. Leurs formations régulières sont axées sur la satisfaction de la clientèle, le conseil sur l’utilisation d’un produit et la composition de coffrets cadeaux élégamment décorés. La relation de fidélité qui se crée avec la marque génération après génération revêt une importance primordiale. Certains clients ont connu la marque à ses débuts, alors enfants ou adolescents, reviennent encore aujourd’hui accompagnés de leurs propres enfants… Une histoire de famille en somme.

Maison de Senteurs, bien implantée en Tunisie avec plusieurs boutiques sur le Grand Tunis, à Djerba et à Gabès, décide d’embarquer dans une nouvelle aventure en s’internationalisant, et a ouvert en janvier dernier une boutique à Abidjan dans le quartier des deux Plateaux ainsi qu’un bel espace au Duty Free de l’Aéroport Tunis Carthage dédié à une clientèle de voyageurs internationaux.

Maison de Senteurs c’est la maison du jasmin, de la rose, du Musk et de bien d’autres effluves naturelles sublimées par la créativité de deux fondateurs, qui ont fait de leurs histoires familiales le point fort de leur enseigne.

Texte : Emna Touiti – Photos : Vincenzo Magnani

Article paru dans iddéco n°37 – Juin 2018

La rédaction décrypte pour vous les tendances déco du moment pour trouver l’inspiration. Retrouvez également les actualités autour de la déco.

Plus d'articles
DSC0259 Modifier 2
L’atelier de Baker Ben Fredj