JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
DSC 9788

LE MARCHÉ CENTRAL DE TUNIS

LE VENTRE ET UNE PART DE L’ÂME DE LA CAPITALE

En plein cœur de Tunis, le marché central est l’épicentre de la capitale vers lequel convergent à intervalles plus ou moins réguliers les chalands venus de tous les quartiers de la ville. Situé à la jonction de deux mondes, l’un ancestral, celui de la Médina toute proche, l’autre moderne, du quartier dit européen dont il occupe une frange contiguë à la vieille ville, il représente une synthèsede deux modes de vie haute en couleurs et en odeurs, marquée du sceau de l’esthétique et de la fonctionnalité.

A quand remonte la création de cette halle ? Difficile à dire. Etant donné son caractère central pour ce qui est des transactions en produits alimentaires, on peut imaginer qu’il a existé avant son érection en marché central en 1899 par le Conseil Municipal de la capitale. Son appellation locale, Fondouk el Ghalla, plaide pour des installations rudimentaires installées hors les murs de la ville avec des locaux autour d’une placette à laquelle pouvaient accéder les chargements de marchandises transportées à dos de bêtes ou en charrettes.

 

 

Très peu de descriptions (et d’illustrations) nous sont parvenues de l’époque de la création du nouvel espace au seuil du vingtième siècle. Il est tout juste fait état d’une grande place entourée d’une enceinte dans laquelle se tenait le marché à proprement dit. Dans cette place se trouvaient des abris marchands aménagés sur un sol en terre battue. Deux structures en charpente et recouvertes d’une toiture en tuiles rouges se faisaient face et accueillaient l’essentiel des commerces tandis que, au milieu de la place, campait un kiosque de style arabisant qui devait accueillir des produits supposés de choix. La halle aux poissons, quant à elle, a été aménagée sur un terrain annexe.

Plus d’un siècle durant, le marché central a constitué l’épicentre de la capitale où le Tunisois, de toutes origines et de toutes conditions aimait se retrouver pour des courses ou pour le simple plaisir de déambuler parmi les étals et les senteurs. Le dimanche matin, en particulier, le détour du marché central était inévitable. On allait y faire ses emplettes, mais aussi pour des moments de détente dans les cafés, salons de thé, pâtisseries et bars qui, littéralement, ceinturaient le marché central. La lève-tôt qui ressentait un creux en milieu de matinée allait reprendre des forces dans les multiples gargotes du voisinage dont la plus célèbre est celle de la rue du Danemark qui proposait (et continue de le faire) un keftâgi de grande réputation.

Mais un siècle de bons et loyaux services use. Sécurité, hygiène et confort n’étaient plus assurés et une intervention d’urgence pour remédier à la vétusté des lieux devenait impérative. Etant considéré comme faisant partie du patrimoine historique de la ville, la mairie a choisi de confier les études techniques et la restauration de cet ensemble à l’Association de Sauvegarde de la Médina (ASM) en raison de son expertise en la matière. Cette action, d’un coût de 6,5 millions de Dinars, dont 4,6 MD de prêt accordés par l’Agence Française de Coopération, a été engagée en 2003 et menée par tranches jusqu’à réhabilitation totale de l’ensemble en 2007.

Ces travaux ont permis la réhabilitation totale du pavillon central qui a retrouvé une nouvelle jeunesse ainsi que la couverture des espaces extérieurs en toile tendue ainsi que la modernisation des galeries marchandes. La halle aux poissons, pour sa part, a été totalement réaménagée.

Réhabilitation, modernisation mais aussi meilleure gestion des espaces nous valent aujourd’hui des prestations meilleures et plus variées ; surtout, elles ont préservé une part de l’âme de la capitale sans laquelle les Tunisois se sentiraient un peu orphelins.

Texte : Tahar Ayachi

Article paru dans iddéco n°12 – Mars 2012

La rédaction décrypte pour vous les tendances déco du moment pour trouver l’inspiration. Retrouvez également les actualités autour de la déco.

Plus d'articles
IMG 8252 scaled e1594206132430
Ces dames qui vous marient