JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Tortues1 e1590737296122

LA TORTUE SE HÂTE AVEC LENTEUR

Du 23 janvier au 9 février 2020
A l’hôtel Dar El Jeld

Tortues

Ils s’y sont tous mis. Les tailleurs de pierre ont ciselé leurs plus délicats volutes, les tourneurs de bois ont sculpté leurs arabesques fantasques, les dinandiers ont martelé des formes inédites, les céramistes ont composé de subtiles mosaïques. Convoquant la mémoire de leur savoir-faire, ils ont retrouvé, au fond de leurs mémoires, mais aussi dans le capharnaüm grandiose de Mohamed Messaoudi, des témoignages oubliés de ces mains anonymes auxquels ils ont entrepris de rendre vie et actualité. Entre les créations contemporaines de ces virtuoses du fer, de la pierre, du bois ou du verre qui composent l’équipe de choc de l’atelier AD93, et la récupération de petits morceaux du passé échappés à la destruction, il s’est créé d’étonnantes symbioses.Il en est né un magnifique bestiaire de 101 tortues, somptueuses illustrations de ce que notre art artisanal le plus affiné peut produire.

Tortues1

Mais pourquoi la tortue direz- vous ? Parce qu’elle représente un symbole antique et millénaire. Parce qu’elle incarne la sagesse dont nos temps sont si cruellement dépourvus. Parce qu’elle prouve, une fois encore, que rien ne sert de courir, il faut partir à point. Parce que les premières écritures chinoises antiques furent gravées sur sa carapace, à laquelle on attribuait une pérennité plus durable que le marbre. Parce que pour les indiens Iroquois, elle représentait la terre mère nourricière. Parce que certaines tribus africaines l’élevaient au rang de divinité protectrice et lui érigeaient des totems. Parce que sa forme et sa nonchalance constituent le symbole parfait de la marche et de l’aspect du monde. Parce que les vertus magiques que l’on attribuait à sa force et à sa longévité étaient médicalement étudiés tant à Rome qu’en Grèce ou en Chine. Parce que Cosme 1er de Médicis l’avait choisie comme emblème, et qu’à Sienne, un quartier portant son nom a choisi pour devise « Force et persévérance je porte ». Enfin parce que c’est, ma foi, un animal bien sympathique, que les pokémons et les ninjas ont introduit dans notre univers familiers.

20200123 181453

Et aussi parce qu’elle permet toutes les interprétations artistiques possibles, cette exposition à elle consacrée en faisant foi.

Pour accueillir reine tortue, il fallait un espace particulier. L’hôtel Dar El Jeld s’est associé à cette belle aventure, et accueillera, dès le 23 janvier prochain, ces hôtes insolites. Les tortues sont invitées à investir les différents espaces de l’hôtel, patios, jardins, galeries. Elles sont de toutes tailles, de fer ou de bois, de verre ou de marbre, de mosaïques ou de cuivre. Elles incarnent, dans leur carapace antique, le savoir-faire et l’habileté de ces artisans qui émaillent les souks, et dont l’hôtel illustre si bien la virtuosité. Et comme elles ne sont pas sectaires, ne vous étonnez pas si au détour d’un massif, ou au coin d’un patio, vous rencontrez des tortues vivantes, plus démocratiques mais tout aussi sympathiques.

Texte : Alya Hamza – Photos © Yoann cimier / studio zembra
Article paru dans iddéco n°42 – décembre 2019

La rédaction décrypte pour vous les tendances déco du moment pour trouver l’inspiration. Retrouvez également les actualités autour de la déco.

Plus d'articles
Maison Marisa 042
Dar Fifine