JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
001

LA MAISON AUX DEUX VISAGES

La maison se trouve à l’extrême frange d’un vaste projet immobilier, autrefois porteur de promesses hélas non tenues. Elle lui tourne délibérément le dos, se donnant pour seul horizon la mer, et il faut reconnaître qu’elle fait le bon choix.

La vue est magnifique, le site imprenable, et la maison aux deux visages déploie largement ses espaces jumeaux dans une enfilade de terrasses en cascades, épousant les caprices du terrain.

Il s’agit de deux maisons, dont l’une est venue compléter l’autre, et lui permettre de sauvegarder sa vocation de vigie ouverte sur l’infini. Par la conception des deux espaces, dont l’élaboration n’a guère été concomitante, on passe en douceur, d’une saison à l’autre, d’une atmosphère hivernale chaleureuse à la légèreté d’une saison estivale.

Le projet de marina, magnifiquement ambitieux, avait été rêvé et conçu par l’architecte Tarak ben Miled. Et dévoyé, abâtardi, défiguré par les fantasmes des uns et le laxisme des autres. Aussi la maison aux deux visages s’efforce-t-elle d’ignorer un environnement gâché, pour créer, avec l’aide du cabinet Esthetika, son propre paysage, superbe architecture taillée dans la masse d’un travertin qui unifie et harmonise l’ensemble.

La maison première, accueillante, chaleureuse, spacieuse et intime à la fois, déploie des espaces de convivialité en salons, coins de cheminées, espaces de repos. Ici, tout est conçu pour le confort, la détente, et le vivre ensemble. Les salons, tout de préciosité élégante, déclinent de magnifiques collections d’objets, argenteries anciennes, verreries aériennes, ambres sculptés et odorants. Les murs, véritables cimaises, réunissent une sélection des meilleures époques des artistes de l’École de Tunis. Mais aussi d’artistes contemporains, tunisiens ou étrangers, racontant de lointains voyages et de beaux souvenirs.

Ici, tout est conçu pour faciliter le quotidien, rendre aisé la vie de tous les jours et agréable la vie sociale. Chauffée à l’énergie solaire, entièrement adaptée au photovoltaïque, la demeure est une maison intelligente, mais surtout extrêmement pensée.

Les circulations sont fluides, les espaces intimes ou ouverts par des panneaux coulissants selon les moments de la journée. La cheminée offre de belles flambées, mais montée sur dalle de verre, n’occulte en rien la vue sur la mer.

Une terrasse perdue a été aménagée en piscine couverte et reçoit, à l’occasion, les grandes tablées conviviales de dîners amicaux.

Le passage de l’une à l’autre des maisons aux deux visages se fait en douceur, unifié par un parti pris de matériaux et de couleurs. Seul l’aménagement et l’esprit du mobilier va marquer la transition de ces demeures où l’architecture d’intérieur, les détails et les finitions sont frappés au sceau de la perfection.

La maison d’été est toute de fraîcheur, de légèreté, rotins et cotonnades, lins et bois blonds. Des céramiques colorées égaient les camaïeux de tons et les désirs de monochromie. Elles déclinent des thèmes animaliers introduisant humour et fantaisie.

Mais la « vérité » de la maison, la gageure réussie par Khedija Gharbi, la maîtresse des lieux, passionnée de jardinage, est incontestablement d’avoir réussi à créer en dépit des embruns salés, un magnifique jardin, véritable victoire de la maîtrise sur la nature. Dans cet environnement où il est extrêmement difficile de voir s’épanouir des plantes, elle a opté pour un paysage de cactées, n’hésitant pas à y piquer fleurs et oiseaux de céramique colorée, véritable composition artistique d’un jardin imaginaire et d’un effet étonnant.

Texte : Alya HAMZA – Photos © Vincenzo Magnani

Article paru dans iddéco n°42 – Décembre 2020

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page ;)
Retour haut de page