JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Etoile du Sud1

Khadija Khaled Turki présente « étoile du Sud » à Dar Turki

L’été commence sous une bonne étoile, celle de l’événement « étoile du Sud », à Dar Turki à Sidi Bou Saïd. Dans la fraîcheur du jardin aux allures de marché méditerranéen, Khadija Khaled Turki a mis en scène des créateurs et créatrices venus célébrer le début de l’été du 26 juin au 3 juillet 2022.

C’est le troisième événement que Khadija Khaled Turki organise à Sidi Bou Saïd dans la magnifique demeure de feu ses beaux-parents, Elodia et Brahim Turki. Cela fait trois années que l’hôtesse, venue à l’architecture d’intérieur à trente-neuf ans et qui est à la tête de K’Déco, une agence d’architecture d’intérieur et de décoration, organise des événements dont les dates et la mise en scène ont toujours été mémorables, intitulées
« étoiles ». C’est la neuvième étoile qui vient scintiller sous nos cieux.

Il y a un an, « étoile Bohême » avait accueilli le premier événement, à Sidi Bou Saïd, qui alliait déjà la fraîcheur et l’innovation. En décembre, « étoile d’Orient » avait subjugué les visiteurs, la maison ouverte au public abritait par une subtile mise en scène des créations diverses, allant du linge de table au prêt à porter, de la céramique aux bijoux, des meubles aux tapisseries, des plaisirs olfactifs et des plaisirs de bouche. 

Avec un sourire discret, l’organisatrice nous avait dit : « Tout est là, tout existe en Tunisie, nos designers sont merveilleux ». Ce qu’il y a de spécial, dans les événements que Khadija organise, c’est l’ambiance et surtout l’harmonie. Tout est là, tous les créateurs sont différents mais ce tout forme un ensemble équilibré, comme si toute l’installation allait de soi. C’est le secret de l’hôtesse, organiser une scénographie qui donne au visiteur la sensation de pénétrer dans un endroit magique, tout en restant dans une évidence qui est le met à son aise.

L’inauguration a attiré un monde fou. Organisée avec finesse, au moment où il fait frais, les guirlandes de lumière sont venues donner un côté intime à un événement d’ampleur. Le patio accueillait avec une blancheur immaculée des objets en nacre, des céramiques magnifiques et des bijoux de même couleur. L’harmonie, toujours, la poésie, aussi.

L’organisation de l’espace est toujours extraordinaire. Dans le parc, on aperçoit une deux-chevaux crème, vitres ouvertes, avec, à sa fenêtre une somptueuse fouta. L’espace est organisé de sorte que les visiteurs se laissent entraîner dans un cheminement très défini. Apparaissent peu à peu les céramiques, puis les étoffes et les tissages. Une « marchande » nous emmène dans le passé, avec un broc en céramique digne de celui de nos grands-mères autour duquel sont placés des produits divers, des pailles à usage unique à celles jetables, des savonnettes odorantes au linge de table. A droite, un lodge accueille une chambre, avec tout ce qui va avec : le lit, les valises d’époque, les nattes, le nécessaire de toilette, les babouches…L’on est prêt pour le voyage. Les trente-quatre créateurs dialoguent en harmonie dans une atmosphère de fraîcheur.

Sur les réseaux, c’est le buzz : l’association « be tounsi » réalise une vidéo qui à ce jour a fait plus de dix-neuf mille vues. Les éloges de tarissent pas, les cinéphiles se rappellent d’ « Out of Africa », du « Patient anglais » et de « Laurence d’Arabie ». Khadija Khaled Turquie est modeste. Imprégnée des principes du Feng Chui ou « l’art de l’oiseau bleu » qui vise à agencer les habitations et les intérieurs en fonction des forces visibles et invisibles, Khadija Khaled Turki obtient une harmonie, un équilibre des fluides et une circulation optimale des énergies. 

Les « étoiles » sont des moments suspendus. Il n’y a jamais de prolongation. Deux fois par an désormais, l’on pénètre dans un rêve, on en a plein les yeux et l’on repart avec un souvenir émerveillé.

Ont participé à « Etoile d’été » : Ibtissem Khazri, L’Artisanerie, Zendaya déco, Soumeya Merchant, Najene Nature, l’Art Artisanal, Cinq étoiles, Sidnajo, Maya Vagabondage, Créative Tunisia, Hatmi, Namaste Home Design, Habibi.Deco, Flouna pillows, Marie Gabrielle Pino, Gaspey, Zohra Karoui, Etandart, Yute, Stephanie Peix, Ateliers Be, Cleiceramic, Ey Atelier, Tej Alik, Insaf Kooli, Lore&Heart, Le Sautoir, Node, Zizanie, Fills&fell Furniture, Anwar Hani, Laeticia Scialla, Cendrillon, Indinya.

Texte : Edia Lesage – Photos : Khadija Khaled Turki

Article paru dans iddéco n°49 – Juillet 2022

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page ;)
Retour haut de page