JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
004

Créateurs d’ambiance

Incursion dans l’univers créatif de designers ‘trendy’

Ils sont designers, décorateurs, architectes, directeurs artistiques, ensembliers… Ils ont un talent en commun, créer une atmosphère, développer une ambiance. On reconnaît leur touche que ce soit dans un objet, un meuble, une décoration florale ou la mise en place d’un buffet. Ils ont un je ne sais quoi qui les distingue, les personnalise, et les rend à nul autre pareil. Cela s’appelle le style.

Hajer Azzouz : Créateur d’atmosphère

HA 3

« Peu importe les règles du bon goût puisqu’elles doivent, dans ma demeure, céder à celles de mon goût à moi qui s’accommode très bien de tous ces rapprochements » écrivait Christian Dior dans son autobiographie. Cette phrase, Hajer Azzouz aurait pu se l’approprier tant son goût, et l’aménagement de la Maison de la Plage qui est son univers esthétique, est fait, justement, de ces rapprochements.

008

Dans cette maison de poupée, ouvrant sur un jardin de curé, l’espace aurait pu sembler limité s’il n’était aussi saturé d’objets, de meubles, de tableaux, de sculptures qui toutes attirent le regard, retiennent l’attention, ouvrent sur des univers différents. Hajer Azzouz, créatrice d’atmosphère comme on aime l’appeler, organise, à la lueur de bougies, un joyeux et chaleureux méli-mélo. Elle convie tous les artistes qu’elle aime, et ceux qu’elle a découvert et dont elle se fait l’agent, à partager également, et sans hiérarchie, ses cimaises, mais aussi ses coins de canapé, ses accumulations de livres, ses dessus de meubles. Feryel Lakhdar, Sabri Ben Mlouka, Othman Taleb, ou Adel Siwi cohabitent avec des marionnettes siciliennes, des anges en plâtre, ou des hippopotames en pierre à savon africains. Des meubles lisses de laque grise qu’elle a conçus, introduisent un moment contemporain, épuré dans ce foisonnement de cabinet de curiosités, et prouvent avec élégance combien tout peut s’harmoniser, design et baroque, ancien et moderne, bronze classique et nacre orientaliste, objets rares ou découvertes de bazar. Ils accueillent des déclinaisons de tissus, des alliages de matières, des choix de camaïeus rappelant que nous sommes dans un atelier de travail, ce que l’atmosphère intimiste, la tarte aux pommes parfumée, et le café fumant avaient pu nous faire oublier.

Entre les tableaux, occupant eux aussi les cimaises, des tissages, des broderies anciennes, un kimono, des panneaux japonisant ouvrent sur un autre univers que Hajer Azzouz a décidé d’explorer.

002 copia 2

Elle prépare en effet une collection capsule de textile, le terme englobant aussi bien des vêtements que des coussins, inspirés de différents patrimoines et techniques traditionnelles. C’est pour cela qu’elle se propose de partir en Afrique travailler sur les tissus et les teintures végétales, puis au Japon, dont elle aime les soies, les lignes des kimonos… Plus que sillonner le monde, ce que souhaite Hajer Azzouz, c’est convier l’univers chez elle : en ramener techniques et savoir-faire, et l’offrir aux artisans avec lesquels elle travaille, élargissant ainsi leur champ de possibilités.

 

Marlo & Isaure

006 1

Ils viennent d’horizons différents, lui gréco-suisse, elle tuniso-française. Compagnons dans la vie et dans le travail, ils ont la même formation, le même goût, les mêmes exigences, et la méditerranée en commun. Dans l’espace qu’ils ont créé, le Supersouk, ils ont su fédérer une centaine de designers, créateurs, artisans, tunisiens et étrangers, qui tous ont su saisir « l’air » de la maison.

004

Dans le bois et dans le métal, dans le cuir et dans la laine, dans la céramique et dans le verre s’élaborent des collections d’objets, des simulations de décors, des témoignages de l’art de vivre, dans celui de s’habiller, de se chausser, de recevoir qui tous obéissent à un même diktat : le goût des matières naturelles, le respect de la qualité, et l’exigence du fait main. Les peaux traitées, les bois cirés, la laine brute, gardent de préférence leurs teintes originelles. Ce qui permet aux couleurs intégrées avec subtilité de claquer joyeusement : les bleus céruléens de la méditerranée qui est l’univers mental de Marlo et Isaure, les oranges solaires et les fushias fleuris, les verts profonds.

001

002

003

Leur style, celui qu’ils ont su harmoniser à travers tous les talents qu’ils ont fédérés, est tout de sobriété, de naturel, d’élégance retenue. Sans austérité pour autant, car les clins d’œil, les digressions ludiques, les variations d’un kitch assumé, les références à une tradition, une superstition, une mode, trouvent leur place dans cet univers où souffle le talent.

005 1

007 1

 

Hella & Thomas de Flaÿou

001 copia

La rousseur pétillante de Hella El Khiari a fait la renommée de Flaÿou et de son  compte instagram. Mais elle n’est pas seule dans l’aventure Flaÿou ; avec elle, son partenaire dans la vie et dans le travail, Thomas Egoumenides. Ils sont tous les deux architectes et se sont rencontrés à l’école d’architecture de La Villette où tous les deux faisaient leurs études.

Depuis, leurs chemins ne se sont jamais plus séparés. Ensemble ils sont partis au Canada suivre des études de design global. Ils voulaient explorer tous les aspects de la création, de l’architecture au design. Et ils ont trouvé là-bas ce qu’ils aiment, la dimension participative du design, créer avec les autres.

Mais l’appel de la chaleur de la méditerranée est plus fort et Hella n’a pas eu beaucoup de mal à convaincre Thomas de venir s’installer à Tunis. Qui est le plus tunisien des deux ?

Ici, après une petite expérience dans une agence de communication et un bureau d’architecture d’intérieur, ils choisissent la liberté et ouvrent Flaÿou, leur « Atelier de Design Joÿeux » comme ils l’ont si malicieusement et affectueusement nommé.

004 1

 

Cette liberté de créer leur propre collection sans autre avis ou jugement qui viendrait altérer leur envie, c’est leur crédo et leur but. Concevoir des objets qui ont un sens, qui renvoient à des souvenirs ou des anecdotes comme leur nouveau miroir Fan qui a la forme iconique des petits éventails en paille tunisiens. Cette envie créatrice ne doit pour eux n’avoir qu’une contrainte, celle de s’adapter et de s’inspirer de son lieu. Les seuls matériaux utilisés sont ceux qu’on trouve à Tunis, un défi parfois, mais qui crée une carte aux trésors des produits ludique. S’inspirer, revisiter, retravailler le concept mais surtout ne pas tomber dans le kitch, comme pour leur Chich-bich en poterie de Sejnane, ils ont choisi le matériau et ont revisité l’usage pour en sortir un jeu de société, leur plus grand bestseller à ce jour.

002 copia

Ne pas suivre la tendance, réinventer les codes, on retrouve leur esprit créatif dans leur intérieur. Ne leur parlez pas de décoration, pour eux une maison ça doit être le reflet de la vie, une joyeuse accumulation d’objets au fil du temps. Il ne faut pas chercher à tout assortir mais plutôt garder les objets avec lesquels on a une histoire nous précise Hella : « je ne suis pas matérialiste, j’ai une relation un peu affective avec les objets, j’aime quand on leur donne un côté sympathique ». Quand on leur demande comment ils ont imaginé l’espace dans lequel ils vivent, ils nous disent que pour eux rien n’a été calculé. Ils ont ramené leurs objets, les ont posé, ont encadré trois affiches chinées à Montréal qui leur rappellent de beaux souvenirs. Et c’est là l’essentiel, que la maison reflète la vie de ses occupants. La décoration d’une maison ne se crée pas pour une audience, mais pour les personnes qui y vivent. Alors leur conseil ça serait d’être cohérent avec sa propre vie et lier les choix à son propre usage de l’espace. En somme être soi-même.

003 copia

Texte : Emna Touiti – Photos : Vincenzo MAGNANI

Article paru dans iddéco n°38 – Janvier 2019

La rédaction décrypte pour vous les tendances déco du moment pour trouver l’inspiration. Retrouvez également les actualités autour de la déco.

Plus d'articles
Machmoum3
Le jasmin dans tous ses états