JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Dans la peau du lapin 5164

Dans la peau du lapin

En peau de lapin, chèvre ou mouton, le couple Béchir et Catherine Sassi créent des objets dont la beauté et l’originalité naissent d’une savante alliance entre un savoir-faire et leur amour pour ces bêtes.

A la frontière entre l’éco-conception et l’artisanat, Bechir et Catherine Sassi ont commencé dans les années 80 par l’élevage du lapin. En 1993, ils décidèrent de valoriser cette peau de lapin. L’idée leur est venue de la quantité de peau qui était jetée. Ces milliers de lapins abattus pour la consommation de viande fournissaient une abondante matière première brute aux effets graphiques variés à l’infini.

Implanté au cœur du sahel, « Le lapin du Sahel » a arrêté en 2003 l’élevage pour se consacrer à la peau de lapin, de chèvre et de mouton, ces matière «très tendance » sont un vrai catalyseur d’inspiration qui plaîsent de plus en plus aux designers. Ce contexte a engendré la restructurationde cette entreprise familiale, achat de machines, faire appel à des techniciens français pour assurer la formation des ouvriers à la technique du tannage… Le souci du couple Bechir et Catherine Sassi est de récupérer le poil intact sur les cuirs.

 

Une réadaptation contemporaine des objets en peau de lapinpour réchauffer notre déco.

Chez « Le lapin du Sahel » chaque article est une pièce unique du faite queles peaux sont différentes. Du coussin au tapis, en passant par la puériculture, tout est réalisé à partir des meilleures peaux sélectionnées par Bechir Sassi dans les abattoirs du Sahel. Leur savoir faire, leur créativité et cette fascination qu’ils ont pour ce monde animalier, ont engendré des produits originaux. En plus, ils ont perpétué la tradition des peaux qui, pendant de nombreuses années, a été oubliée au Sahel. Ils découpent, assemblent les peaux pour faire naître des animaux, des sièges, des vêtements, tout ce que leur imagination leur suggère. Une réadaptation contemporaine de la peau qui permettra à ces objets de pouvoir continuer d’exister tout en préservant leur authenticité.

Le lapin du Sahel a adopté une démarche écologique en faisant du compost. Transformer les déchets des peaux donc déchets organiques en engrais pour nourrir nos plantes. Recycler tous ces déchets pour en faire du compost est un geste éco-citoyen qui s’inscrit dans les principes du développement durable : il limite le volume des déchets et offre à la terre un engrais écologique. Mariage entre tradition et modernité, entre artisanat et design que vous ayez un intérieur rustique ou d’avant garde, classique ou design, vous trouverez toujours un objet original pour souligner le décor de votre intérieur.

Le lapin du Sahel : Tél. : 73 238 346 – e-mail : sassilap@yahoo.fr

Article paru dans iddéco n°10 – Octobre 2011

La rédaction décrypte pour vous les tendances déco du moment pour trouver l’inspiration. Retrouvez également les actualités autour de la déco.

Plus d'articles
Sophie Ferchiou e1590617053244
Sophie Ferchiou