JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Photo 2 . Le projet Photographie équipe ENAU

« Change ta classe »

Un projet participatif dans la médina

Photo 2 . Le projet Photographie équipe ENAU

Dans le même type d’action participative que le projet « the barbedgate » à « Bab Bhar » – la porte de France, qui avait mobilisé architectes, artistes et ingénieurs, dans le cadre de Dream City 2017, l’ART RUE1 a initié depuis 2012 le projet « Change ta Classe ! » dans six écoles primaires étatiques de la médina de Tunis et dans deux écoles en région (Sfax et Kairouan en cours).

Dans ces écoles, il existait au moins un local inutilisé et comme oublié qu’il aurait été possible de reconvertir en espace dédié à l’art selon un programme à définir en collaboration avec les élèves des divers niveaux scolaires.

L’ART RUE est une association tunisienne porteuse de projets artistiques citoyens et innovants en articulation avec le territoire. Cette association culturelle, à but non-lucratif, a pour but de démocratiser l’art contemporain pour l’offrir au plus grand nombre. Pour ce faire, l’ART RUE développe des projets artistiques et culturels autour des relations entre art et éducation, société, patrimoine, territoire et citoyenneté. L’un des programmes les plus importants de l’ART RUE est le programme « Art et Education »,

qui se compose de quatre volets : « Change ta Classe ! », « Ateliers d’enseignement artistique au sein des écoles étatiques transformées », « Ateliers d’enseignement artistique au siège de l’association à Dar Bach Hamba », « Travail autour des Droits de l’Enfant : « Déconstruire la violence par l’Art ».

Photo 5 .Le projet fini . Photographie Salma OmriLe projet fini © Salma Omri

Le projet « Change ta Classe ! » a été initié par la Cité de l’Architecture et du Patrimoine de Paris et a été confié à l’ART RUE pour qu’il soit développé librement et en adéquation avec les besoins et enjeux de la société tunisienne. Il est réalisé avec le soutien de l’Union Européenne2 et l’Institut Français de Tunisie. « Change ta Classe ! » encourage les établissements scolaires et plus particulièrement les écoles primaires de quartiers populaires, à jouer leur rôle d’agent de développement et d’épanouissement individuel et collectif. Le but est d’améliorer la qualité de vie des enfants en leur proposant des espaces et activités qui stimulent leur imagination, accroissent leur autonomie et enrichissent leur sensibilité culturelle et artistique.

C’est l’école de la rue El Marr, dans le faubourg sud de la médina de Tunis, qui a été retenue. Théâtre, danse, musique, lecture, projection de films documentaires et diverses activités manuelles comme le bricolage, la peinture, le dessin ou le modelage ont été les sujets de discussions entre les élèves de l’école de la rue El Marr et l’équipe de l’ENAU constituée de trois architectes enseignantes (Chiraz Chtara, Narjes Abdelghani, Alia Belhaj Hamouda) et dix étudiants en architecture3.

Le projet a été accompli en trois phases :

Première phase – Enquête auprès des enfants :

Identification des besoins des enfants et des activités proposées pour cet espace destiné à l’art. Enseignants et étudiants ont essayé de stimuler la réflexion des élèves en leur posant des questions sur leurs attentes par rapport à cet espace, leurs envies, les activités qu’ils veulent pratiquer. Les élèves ont insisté sur la lecture, la danse, le théâtre, le bricolage, le jardinage (potager), le cinéma. Ils ont dessiné leurs idées sur la base d’un plan de la salle (Cartes mentales). Au final, l’enquête a abouti à l’organisation d’un espace polyvalent et modulable comprenant de nombreuses activités dont certaines pouvaient se dérouler de manière simultanée.

Deuxième phase – Phase de conception :

Préparation de deux versions différentes du projet dont une sera retenue.

Deux équipes constituées de cinq étudiants chacune, ont travaillé sur deux versions du projet architectural en tenant compte des désirs des enfants, à savoir : bénéficier d’un espace où ils pourraient faire du théâtre, de la danse, voir des films mais aussi pratiquer bricolage et jardinage.

Troisième phase – Jury :

Élection au sein de chaque classe de représentants d’élèves afin de constituer un Jury d’enfants qui sera en charge de choisir le meilleur plan d’aménagement.

Ce jury a eu lieu le 20 janvier à l’école El Marr. Les deux groupes d’étudiants de l’ENAU ont présenté chacun leur proposition du projet en expliquant les différents scénarios d’activités à travers des images de synthèses en 3D, des simulations vidéos et des maquettes aménagées pour une meilleure lisibilité du projet. Les enfants ont voté pour la version de leur choix.

Le projet retenu est un espace polyvalent ouvert pouvant comprendre une à plusieurs activités avec des « alcôves fonctionnelles » disposées dans les épaisseurs des murs : banquettes pour lecture, boîtes à livres, mur de bricolage, point d’eau, mur-tableau …

Les travaux ont démarré l’été 2018. L’étude technique a abouti à la démolition du local existant, couvert en tôle sur charpente métallique et non conforme aux normes de sécurité. Les travaux d’exécution et de finition ont suivi leur cours et le chantier a été terminé en décembre 2018. L’espace rénové a été inauguré jeudi 13 décembre en présence notamment de l’ambassadeur de l’Union Européenne, de l’ambassadeur de France et du représentant de la Fondation Drosos.

Les menuiseries et le mobilier ont été exécutés par des artisans de la médina. Les élèves ont participé activement à la mise en place du potager. Ils ont baptisé eux-mêmes leur projet : « Founoun » (Arts). L’enseigne avec ce nom a été apposée sur la façade. Dans le cadre d’un partenariat entre L’ART RUE et BIBLIONEF, cette dernière association offrira près de 400 livres neufs pour encourager les enfants à la lecture. Enfin, dès le lieu opérationnel en janvier 2019, l’ART RUE organisera, à l’année, en collaboration avec des associations et des universités d’art, des ateliers artistiques variés à destination des enfants : théâtre, danse, arts plastiques, ateliers de lecture, permaculture…

Le projet « Change ta Classe ! », outre sa générosité et sa volonté de redonner vie à la médina de Tunis, vise à rétablir le dialogue entre l’enfant et son environnement par le biais de l’Art, à endiguer la maltraitance et à valoriser les Droits de l’Enfant. Il a pour objectif principal d’être un plaidoyer auprès du Ministère de l’Education pour améliorer durablement la condition des enfants. Au-delà des objectifs de l’ART RUE, ce « Change ta Classe ! » a constitué une expérience originale de programmation entre les élèves « clients » et les étudiants « concepteurs ». Ceux-ci ont pu comprendre, à travers l’élaboration et le suivi du projet que l’architecte n’a pas pour seul rôle de mettre en forme un programme préétabli mais qu’il doit aussi mettre ses compétences au service de l’utilisateur pour l’aider à définir ses besoins.

L’équipe d’architectes, exclusivement féminine, a bien joué son rôle de guide et de référent pour les étudiants et les écoliers ainsi que son rôle de concepteur pour le projet. Chiraz Chtara, Narjes Abdelghani et Alia Belhaj Hamouda ont parfaitement mis en valeur le rôle social de l’architecte, en faisant participer des étudiants dans une démarche pédagogique innovante sortie des murs de l’ENAU, pratique, empirique, sensible et à l’écoute des désirs des utilisateurs. Au final, une référence à suivre pour les écoles publiques ou privées : aider un enfant à construire son espace, c’est l’aider à se construire et à se projeter dans l’avenir.

Texte : Edia Lesage

1/ L’Association L’ART RUE est soutenue par la Fondation DROSOS et en partie par l’OPEN SOCIETY FOUNDATIONS et MIMETA.
2/ Le Programme « Art et Education-Déconstruire la violence par l’Art » de l’ART RUE est financé par l’Union Européenne. http://www.lartrue.com/art-et-education/change-ta-classe/
3/ Equipe ENAU :
– Enseignantes-architectes : Alia Belhaj Hamouda, Chiraz Chtara, Narjes Abdelghani.
– Etudiants : Issam Rekik, Khaled Abdallah, Kenza Jemmali, Leila Kolsi, Nouha Alaya, Salma Omri Set El Kol Mufti, Yasmine Zribi, Yassine Jallouli, Youssef Mrabet.

Article paru dans iddéco n°38 – janvier 2019

La rédaction décrypte pour vous les tendances déco du moment pour trouver l’inspiration. Retrouvez également les actualités autour de la déco.

Plus d'articles
Portrait 150216NB Tunisian Photographer Ons Abid
Les Femmes Tunisiennes de Ons Abid