JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
La Soukra Artist 045

Abdallah Rouissi

Entre peinture et sculpture, plus de 30 ans de création

Installé à la Soukra depuis les années 80, Abdallah Rouissi n’a cessé de créer. Il émane de ses œuvres qu’elles soient peintures, sculptures ou bas reliefs, une sensation d’énergie maitrisée. Le dynamisme apparent de son traité ne dénature en rien la cohérence visuelle de ses œuvres. Il contorsionne la matière avec ravissement, ici le métal, jusqu’à obtenir des enchevêtrements disciplinés à ses volontés esthétiques et émotionnelles.

 

Avec la simplicité et l’humilité qui le caractérisent, l’artiste ajoute : « Je m’inspire du figuratif que je transforme à ma façon ». A son image, ses personnages de plus d’un mètre de hauteur, filiformes et longilignes ne sont pas sans nous rappeler celles de Giacometti.

Pour cet artiste au talent certain, les thèmes de la danse et de la musique sont une source d’inspiration remarquable. Ses musiciens sont pour lui, l’incarnation de la sensibilité, de la finesse mais aussi symboles de l’énergie nécessaire qu’il nous appartient de dominer afin de rompre les liens qui nous entravent et nous empêchent d’accéder à nos désirs les plus intérieurs. Il ajoute : « Mes sculptures forment un orchestre : violoncelliste, accordéoniste, guitariste… ». Puis à côté, ses gracieuses danseuses semblent vouloir s’élever vers le ciel.

Sa dextérité technique lui permettant d’apprivoiser la matière.  Il explique : « Je dessine toujours avant de passer à l’exécution de la sculpture. Je fais mes croquis en petit avant de dessiner à l’échelle ce que je vais entreprendre ».

Dans son atelier, on peut aussi découvrir les anciens moulages de ses sculptures et bas-reliefs en plâtre dont certains sont peints pour donner l’aspect d’un bronze.

 

 

S’il a semblé développer en priorité la sculpture, il n’a jamais délaissé la peinture. Il opère des passages entre l’une et l’autre de ces techniques, comme pour préserver un équilibre créatif nécessaire à l’évolution de son univers. Il travaille séparément les deux disciplines, réservant un atelier à la sculpture, protégé par un magnifique figuier, et un deuxième atelier au fond du jardin pour la peinture.

Pour Abdallah Rouissi, la création artistique n’est pas une simple promenade esthétique. Il crée comme si sa vie en dépendait, incapable de retenir le flot de ses sentiments intérieurs qui dictent leurs mises au monde. Il évoque la réalité du travail d’artiste et vit en réalisant les inspirations de son être et en communiquant sa sincérité et la magie de ses rêves… à découvrir très bientôt dans une grande rétrospective.

Contact : 20 20 33 35

Texte : Nadia Zouari – Photos : Samia Chagour Françon

Article paru dans iddéco n°26 – Septembre 2015

La rédaction décrypte pour vous les tendances déco du moment pour trouver l’inspiration. Retrouvez également les actualités autour de la déco.

Plus d'articles
Tour Eiffel
Naziha Mestaoui